August 7, 2019

June 21, 2019

Please reload

Posts Récents

Le compte à rebours a démarré !

April 11, 2016

Dans deux mois, c'est l'ouverture officielle ! La tension monte et montera encore, c'est sûr ! Les choses avancent, la chance reste avec nous ! Plusieurs "soucis" se sont en effet évaporés, parfois miraculeusement grâce à nos amis ! En vrac :

*La liste du matériel recherché fond comme neige à Dorbon (enfin, on espère !). On a ainsi trouvé des bougies, des boîtes en sagex, des casseroles, des bâches, des baquets à crème, des confitures, des transats, des bols, et même une radio de secours !

*Le temps des cueillettes et conserves a démarré : pesto d'ail des ours, boutons de pissenlit au vinaigre, sirop de plantes, etc. Le matin dans les grandes forêts et l'après-midi dans notre petite cuisine, la belle vie !

*On a trouvé une perle pour nous aider pendant les grosses semaines estivales. Julie, infirmière, 42 ans. Elle doit être aussi folle que nous à tant se réjouir !

*Les apprentissages vont bon train. Irène a réussi sa patente valaisanne de cafetière(!)-restauratrice. Elle s'est formée auprès d'un crêpier breton pour de bonnes galettes. Quant à Stéphane, il s'est attelé au propre et au figuré avec ses bêtes, à faire l'ânier notamment au Jura, il fait ça très bien ! Il a aussi appris à construire des murs en pierres sèches et s'est exercé à manier la tronçonneuse ! Ensemble nous nous essayons à la permaculture, potassons la théorie et nous entraînons aux semis dans le jardin des parents d'Irène.

*On a des chèvres ! Trois jolies, qui ont l'air un peu follettes, ça promet les rigolades !

*On a une voiture en location pour l'été ! Un break du siècle passé avec 300'000 km au compteur qui n'aura donc pas peur de grimper chargé à Derborence !

*D'autres aides concrètes nous ont été proposées. Par exemple la copine Flo qui a aidé Irène à confectionner en poterie de petits objets utiles au Gîte. Ou les parents Collaud qui ont passé 3 semaines non-stop à déshydrater 140 kg (sic !) de 6 sortes de légumes pour faire de bonnes soupes là-haut !

Les défis qui nous restent sont nombreux. En vrac aussi : Trouver une vache et son veau. Apprendre à faire du yogurt et du fromage frais. Confectionner des sirops dès que les bourgeons de sapin et les fleurs de sureau pointent leurs nez. Préparer des plantons et vérifier ce qui a une chance de pousser à 2000m d'altitude. Clarifier les assurances. Partir en randonnée avec nos deux ânes pour s'apprivoiser mutuellement. Trouver encore certains objets, coordonner vignerons et autres fournisseurs et achats en masse de nourriture… et planifier que nos 2 tonnes de matériel se retrouvent au bon endroit, au bon moment, pesé et disposé dans des sacs, en vue de l'héliportage le 4 juin !

 

Tout ça pour vous donner une idée… On respire !

 

Please reload

Please reload

Archives